Actualités en cours

Mary Tharp, cartographe

Le 8 mars, c’est la journée internationale pour les droits des femmes, l’occasion de mettre en avant une géologue dont le travail n’a pas été reconnu à l’époque. [Même si elle a eu la médaille Hubbard de la National Geographic Society, son nom n’apparaît pas dans l’article sur la dorsale médio-océanique de l’Encylopedia Universalis de 1990.]

HEEZEN_1971_Marie_Tharp
Photo de Mary Tharp par Bruce Heezen en 1971

Mary Tharp (1920, Ypsilanti – 2006, New-York)

Après un parcours universitaire impressionnant au bout duquel elle est à la fois diplômée en musique, anglais, mathématiques et géologie, elle rejoint le département de géologie de l’université de Columbia comme assistante chercheuse. Elle y fera toute sa carrière jusqu’en 1982.

Avec son collègue Bruce C. Heezen, elle est chargée de faire des diagrammes physiographiques des fonds marins à partir de relevés bathymétriques. N’étant pas autorisée à monter à bord des navires pour les campagnes de relevés, elle réalise le travail d’interprétation des données. C’est ainsi qu’ils obtiennent les premières cartes topographiques des fonds marins. La carte mondiale des fonds est publiée en 1978 par l’ Office of National Research.

On doit aussi à Mary Tharp l’identification en 1952 du rift dans l’axe des dorsales à l’issue de l’observation de photos sous-marines à la recherche des carcasses d’avions abattus pendant la seconde guerre mondiale.

(sources : Earth520 Plate Tectonic and People – PennState ; wikipedia.fr)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s