Actualités passées, Journées Géole

Retour sur la 27ème édition des rencontres GEOLE!

Mais pour moi ça sera une première!

C’est donc avec un œil neuf que je vais vous conter ce rassemblement de géoliens.

GEOLE est une association qui regroupe des personnes de tous horizons, passionnées par la transmission scientifique et plus particulièrement celle des sciences de la Terre. Cette année elle nous donne rendez-vous du 12 au 15 avril 2018, au Géoparc des Causses du Quercy. Nous sommes accueillis par Thierry Pelissié et Agathe Kühnel qui nous présenteront le géopatrimoine du Parc et
nous guideront tout au long de cette découverte.

Le fil rouge qui traversera ces journées : la découverte de l’Histoire géologique des Causses du Quercy et l’intérêt de sa valorisation au travers du label Géoparc (espace d’intérêt géologique, protégé. Il vise à préserver les géosites et sensibiliser le grand public à son géopatrimoine). Les Causses du Quercy font parti de ce réseau depuis mai 2017.

À ce propos, j’ajoute que nous avons eu le plaisir de fêter l’entrée du Géoparc du Beaujolais dans cette grande maison!

Nous avons donc débuté, jeudi midi, par la découverte de la grotte préhistorique de Pech Merle, creusée dans la vallée du Célé. C’est un site exceptionnel qui allie géologie et histoire. On peut y admirer de magnifiques concrétions : stalactites, stalagmites, colonnes, draperies, disques, excentriques et de rares « perles des cavernes » qui mettent en scène les peintures rupestres, dessinées par l’homme il y a plus de 20.000 ans ! Empreintes de pas, fresques détaillées, réel sens artistique, la grotte nous raconte son histoire et à travers elle, la nôtre. L’exceptionnel de Pech Merle est de posséder un bon équilibre bio et hydro métrique, permettant une bonne conservation des peintures. C’est donc bien la grotte originelle que nous découvrons et non une reproduction !!

À la suite de la visite, nous rejoignons notre logement pour la durée des rencontres GEOLE, au mas de Sabboth : grande salle de réception, piscine et sauna pour d’autres… Ils savent bien vivre ces Géoliens !

Nous terminons cette première journée par une présentation des projets mise en œuvre par le parc des Causses du Quercy en tant que Géoparc. C’est l’occasion pour les autres membres de Géoparc d’échanger sur leurs actions et donner de l’élan à ceux qui voudraient se lancer dans cette aventure.

C’est par un beau soleil que nous débutons la journée terrain de ces rencontres « A la découverte de l’histoire géologique des Causses du Quercy ». Échauffement cérébral sur la coupe de Calvignac ! Le but, faire parler les fossiles présents pour retracer l’évolution paléoenvironnementale. Cohue devant l’affleurement, chacun son ticket !! Les idées fusent, mais il semble que l’événement marquant ait été repéré ! Ce site met en évidence un changement significatif de paléo environnement, de plate-forme ouverte à fermée aux environs de l’Aalénien. Du moins, c’est le jargon sorti par les géologues, du reste Thierry nous explique que ce site est pertinent pour les sorties géologiques des scolaires. Lisible et facile d’accès, il offre un bon terrain de réflexion.

Coupe de Calvignac-L.Baillet

Direction un deuxième affleurement clé, la Balme-à-Limogne en Quercy. Cette fois-ci, les géoliens vont plancher sur des figures sédimentaires ! La lisibilité de ce site en fait un lieu privilégié pour initier à la compréhension et à la lecture des figures tectoniques.

 

Nous poursuivons avec la visite d’un site remarquable et rare, les phosphatières. Nous visiterons exclusivement celle du Cloup d’Aural, bien qu’il en existe d’autres. Les phosphatières du Quercy ont été découvertes vers 1865 et rapidement exploitées pour leur intérêt agraire. Les phosphates ne sont plus exploités depuis le début du XXème siècle malgré quelques tentatives de reprise lors de la seconde guerre mondiale et l’endroit est dorénavant aménagé pour les touristes. Des jeux pédagogiques couplés à des visites guidées, permettent aux curieux de découvrir l’exploitation des phosphates au XIXème siècle, d’explorer un Karst et de comprendre tout l’intérêt paléontologique qu’offrent ces phosphatières.

Le groupe se scinde en deux, une partie visite le karst pendant que l’autre teste une animation pédagogique. Le but de celle-ci : comparer la taille, la proportion et la diversité d’espèces retrouvées dans différents sites de phosphatières. Chaque équipe tente de retrouver à quel paléo environnement leur panel d’espèces correspond. La perplexité laisse vite place à une profusion d’idées et de remarques sur cet outil pédagogique. Les rencontres GEOLE servent aussi à ça, rassembler des professionnels et des passionnés de transmission du savoir, afin de discuter sur la
meilleure manière de transmettre.

Ce message est ensuite illustré par la visite de la phosphatière. L’exploitation a mis à découvert de nombreux ossement fossiles extrêmement bien conservés par le minerai. Rendu plus facile d’accès, le reste de l’exploitation fait l’objet de plus amples recherches paléontologiques, depuis les années 60. Il s’avère que les phosphatières sont un « laboratoire naturel de l’évolution ». Nous avons donc devant nous une véritable mine d’informations sur ce qu’était la faune et la flore de -52 à -21 Ma ! Une telle continuité paléontologique est exceptionnelle en milieu continental! Les phosphatières constituent un ensemble majeur pour la recherche paléontologique avec près de 700 espèces répertoriées sur une trentaine de millions d’années, enregistrement des évolutions de la biodiversité lors des changements climatiques.

La visite se solde par un pique-nique renversant et par un tour de table en bonne et due forme des membres présents de GEOLE (presque 80 cette année !).

 

La journée géopatrimoine se termine par la visite du village remarquable de Saint-Cirq-Lapopie. À la fois site naturel défensif et témoin de l’enfoncement du Lot et de l’inversion de relief entre les sables cimentés du Crétacé avec les calcaires jurassiques. Mais il est temps pour les géoliens de retourner au bercail emmagasiner toute cette géologie autour d’un repas Lotois (ou presque).
La journée se conclut par une conférence grand public, « Cailloux : mémoires de la Terre », animée par Francis Duranthon. Une présentation très claire nous permet d’en apprendre beaucoup sur ce qu’est un géopatrimoine, l’histoire qu’il peut nous raconter lorsque son contexte est préservé. C’est l’occasion aussi, d’échanger sur le pillage des sites et sur leurs conséquences.

La journée suivante est consacrée aux présentations des projets de chacun. C’est l’occasion, pour qui le souhaite, d’exposer son travail et de récolter des avis, des remarques, afin de toujours renouveler son discours et gagner en clarté, dans le souci de diffuser et transmettre autour des sciences de la Terre.
Après-midi Assemblée Générale de GEOLE. C’est le moment de faire un point sur l’activité de l’année, d’organiser la prochaine et d’échanger sur de nouveaux projets.

Mais il paraît que les géoliens ne tiennent pas en place ?! C’est pour ça que Thierry nous a concocté une soirée danse et musique traditionnelles occitanes, pour la dernière soirée GEOLE !
Deux musiciens ont la patience de nous expliquer les pas et c’est parti pour la gigue ! Les géoliens se lancent dans une série de farandoles, de danses bras dessus, bras dessous et terminent ces rencontres par de bons éclats de rires (Mention spéciale pour le mimage des phosphatières !! )

Nous concluons ces rencontres GEOLE par la visite d’un site qui m’a personnellement beaucoup impressionné. La plage aux Ptérosaures ! Un temple, que dis-je, un sanctuaire pour les passionnés de paléontologie. Ce site a été mis à nu une fois de plus à la suite d’exploitation, ici celle de la « Pierre de Crayssac ». C’est en 1980 que les premières traces fossiles ont été repérées. L’ambiance y est religieuse, et pour cause, la rencontre avec les Ptérosaures est émouvante. Nous découvrons sur de grandes strates de calcaires, de magnifiques empreintes de ces reptiles volants. On peut observer plus d’une trentaine de pistes. Chacune d’entre elles nous raconte un bout de vie de ces spécimens. Ajouté aux explications passionnées des paléontologues du site, on s’y croirait presque ! Crayssac est un site majeur pour la recherche paléontologique, de par le nombre et la finesse des empreintes, mais aussi pour sa potentielle piste d’atterrissage.

Mais il est temps pour les géoliens de regagner la lumière et la réalité du voyage retour.

Pour ma part je repars réellement enchantée de ses rencontres GEOLE. Je retourne à mes montagnes, riche des ces échanges, réchauffée par la convivialité de tous et motivée plus que jamais pour la diffusion et le partage des Sciences de la Terre.

Les géoliens, édition 2018-R.Jaffre

De l’eau a coulé sous les ponts depuis avril et c’est avec vue sur la Soufrière que je conclus ce compte rendu de mes premières rencontres GEOLE (qui ne seront pas les dernières !).

Qui sait, je convaincrai peut-être les gens du Parc National de Guadeloupe de se joindre à nous ?

Julia Lechevretel

Publicités
Actualités en cours, Journées Géole

Inscription aux XXVIIes Rencontres Géole 2018

Les inscriptions aux Rencontres Géole 2018 sont enfin ouvertes! Elles auront lieu du 13 au 15 avril 2018, au sein du PNR des Causses du Quercy, avec comme thème

« Le patrimoine géologique : de l’inventaire à la vulgarisation »

Vous retrouverez tous les détails de ces journées ainsi que le formulaire d’inscription sur http://www.geosoc.fr/geole2018

Au plaisir de vous y voir!

 

Actualités en cours, Journées Géole

En attendant les prochaines rencontres GEOLE 2018

A vos agendas ! Les prochaines rencontres GEOLE 2018 auront lieu du 12 au 15 avril 2018 à Vers dans le Lot sur la thématique suivante : « Le patrimoine géologique, de l’inventaire à la vulgarisation ».

 

Cliquer ici pour télécharger la présentation de ces rencontres !

 

En attendant la 2ème circulaire, nous vous proposons de vous remémorer les précédentes rencontres GEOLE 2017 en retrouvant le compte-rendu et quelques présentations :

Bonne lecture !

 

 

Actualités passées, Journées Géole

J-15 avant les Rencontres Géole 2017

 

Pour patienter avant les prochaines Rencontres Géole 2017, nous vous invitons à découvrir le blog de l’association Clapas ! Ce blog présente leur travail de transmission des savoirs dans le domaine de la géologie et de la compréhension des paysages naturels.

Blog clapashttps://clapas07.wordpress.com/

Déroulez le fil pour lire les rétrospectives sur les sorties terrains pour des groupes scolaires, le grand public ainsi que pour les membres de l’UNESCO pour la création du Géopark des Monts d’Ardèche. On y trouvera avec plaisir un retour sur les Rencontres Géole 2015 dans les Bauges et 2016 dans le Jura. Le site présente également les ouvrages auxquels l’association Clapas a contribué.

Pour en savoir plus sur le Géopark des Monts d’Ardèche, voici leur propre site

geopark ardèchehttp://www.geopark-monts-ardeche.fr/accueil-geopark.html

Bonne lecture et au plaisir de vous voir en Ardèche !

Actualités passées, Journées Géole

Rencontre Géole 2017

Cette année, les XXVIes rencontres Géole auront lieu du 6 au 9 avril 2017 à Aubenas en Ardèche!

Le thème sera « Comment utiliser l’histoire des sciences en vulgarisation des Sciences de la Terre ».

jaujac
La coulée basaltique de Jaujac

Pour vous mettre l’eau à la bouche, une visite de sites au sein du jeune Geopark mondial UNESCO des Monts d’Ardèche vous sera proposé.

Pour en savoir plus sur le programme mais aussi sur les modalités d’inscription, vous n’avez plus qu’à cliquer sur le lien ci-dessous!

geole2017-1ere-circulaire-a-envoyersgf

Il ne vous reste plus qu’à vous inscrire, et ce avant le 1er mars!

Au plaisir de vous voir en Ardèche!

Actualités en cours, Journées Géole

« Jurassic Géole 2016 » – Oyonnax (01)

Une des plus grandes pistes de dinosaures connues - La Plagne, © P. Landry
Une des plus grandes pistes de dinosaures connues – La Plagne, © P. Landry

Bonjour à toutes et à tous,

Les rencontres GEOLE 2016 se dérouleront à OYONNAX, aux portes du massif du Jura…du 22 au 24 avril 2016, sous le patronage de P. LANDRY (et de son équipe) qui a participé à ses premières rencontres en 2014 !

En bref aperçu, un petit coup d’œil et d’oreille ici pour la mise en bouche.

Le thème proposé (sous réserve de la circulaire qui va arriver) se précise comme suit : « Valorisations touristiques et pédagogiques des géosites – Contraintes scientifiques, techniques, réglementaires et économiques »

Au programme, en salle le samedi et en selle le vendredi et le dimanche matin, avec panorama, structures plissées, exemples de sites à traces de pas de dinosaures, à divers stades de leur aménagement, interventions de BET spécialisés, point de vue des collectivités locales.

A confirmer mais le jeudi pourrait être consacré à une journée de fouilles et de mesures !

Informations complémentaires à suivre prochainement (avec la 1e circulaire) !

Actualités en cours, Journées Géole

GEOLE 2015 – Geopark des Bauges (73)

Sorte de la visite spéléo - © Y. Le Néchet
Sorte de la visite spéléo – © Y. Le Néchet

Rencontres GEOLE 2015

Après quelques mois de silence (mea culpa), les rencontres Géole 2015 sont l’occasion de reprendre la mise à jour du blog de la section Géole/SGF. En première réflexion, il convient de préciser que nous avons été accueillis royalement (la barre est encore très haute cette année) par notre géolien presque local, Christophe LANSIGU – chargé de mission « Géopatrimoines » – ainsi que par l’équipe du Geopark des Bauges (PNR) : géoorganisation, géométéo, géovisites, géodégustation, géohébergement de grande géoclasse « patrimoniale »…

Ensuite, il faut aussi noter la participation lors de la journée de Samedi de M. Jean-Jacques JARRIGE, Président de la Maison mère SGF : cet échange (débat de l’AG) a été l’occasion d’un soutien sans faille de la SGF pour la section et d’un encouragement pour la continuité et la qualité de nos actions.

D’un point de vue plus pratique, un dépliant est désormais à disposition pour valoriser nos missions et améliorer la lisibilité du réseau (notamment lors d’événements où des membres du réseau interviennent officiellement).

Un résumé plus complet est consultable sur le site de la SGF et de nombreux articles sont en préparation. En effet, vu la richesse et la diversité des communications, le nombre grandissant de nouveaux participants aux rencontres Géole/SGF, l’engouement suscité et la bonne humeur partagée cette année, la moindre des politesses serait de communiquer sur vos actions car c’est vous qui faites le réseau !

Donc, encore un peu de patience !

Actualités en cours, Journées Géole

Geopark des monts d’Ardèche, 5e du nom (07)

© Geopark des monts d'Ardèche
© Geopark des monts d’Ardèche

5/111, voire même 5/5

L’information a déjà été largement diffusée (Les monts d’Ardèche ont obtenu le label « Geopark »). Il s’agit donc du 5e geopark français, du 111e geopark mondial, dont 64 en Europe (informations ici).

Cependant, le saviez-vous : ce geopark est fortement soutenu par le réseau Géole, en toute modestie. En effet, considérant la définition même d’un geopark et surtout sa réalité sur le terrain, la géologie est certes un aspect fondamental mais sa déclinaison ne s’arrête pas à sa seule (et rébarbative, diront certains) représentation scientifique. Ainsi, la vocation touristique est aussi un atout majeur. Ceci étant, tous les dossiers de candidature s’appuient sur une approche géologique, sa description et sa connaissance.

Et bien que souvent méconnu, l’implication du réseau Géole est très forte et systématique dans nos 5 geoparks français, et même dans la préparation des prochaines candidatures.

Ainsi en est-il ! Que le geopark et le réseau Géole soient (ou non) !

Actualités en cours, Journées Géole

Le réseau Géole présent aux RST 2014 ! – Pau (65)

© SGF
© SGF

Du 27 au 31 octobre 2014

La maison mère, « dame SGF »,  nous fait l’honneur de nous accueillir sur son stand aux côtés de la section Jeune lors des prochaines rencontres RST, qui se déroulent cette année à Pau.

Et outre la présence officielle de la section Géole sur le stand, le sous thème « 10.6 – médiation et patrimoine » (voir le programme détaillée ici) sera l’occasion d’apprécier la qualité des communications de notre réseau. En effet, pas moins de 15 membres du réseau seront présents pendant les RST.

Informations complémentaires sur le site.

Actualités passées, Journées Géole, Ressources / Multimedia

Géole 2014 – Tatihou (50)

P1120587
Ile Tatihou – © DR

Résumé des rencontres Géole 2014

Ce n’est pas les premières rencontres (23e), ni la première fois qu’un résumé parait dans Géochronique…mais le cru 2014 est particulièrement appréciable ! Merci à N. Santarelli, elle-même géolienne, pour cette plume légère, dithyrambique et bucolique !

Le réseau a plus que prouvé encore son efficacité puisque c’est l’un des petits derniers qui nous accueillera l’année prochaine, le PNR des Bauges (please : look at the nouveau site Internet).

En outre, l’APGN qui nous accueillait en 2014 a mis en ligne quelques présentations, pour ceux qui douteraient encore qu’il ne se passe rien !

Au toujours grand plaisir !